dimanche 29 décembre 2013

Nara, aux racines de la nation japonaise

Dernière étape de notre virée dans le Kansai, Nara, malgré ses faux airs de bourgade endormie se révèle une étape indispensable pour tout voyageur au Japon. C'est ici, en l'an de grâce 710 que fut établie la première capitale fixe du Japon. Auparavant et selon les préceptes Shintoïstes, elle devait se déplacer à la mort de l'empereur. Promenade dans le temps et en images...


En chemin vers leTodai-ji, il faut impérativement s’arrêter au jardin Yoshikien, qui outre sa beauté intrinsèque possède l’originalité d’être gratuite aux visiteurs étrangers.






Arrivée au Todai-ji, plus grand édifice en bois du monde...
...qui renferme en son sein la plus grande sculpture en bronze au monde, un gaillard de 350 tonnes pour 15 mètres de haut....et encore, assis, s'il vous plait! Nara n'est d'ailleurs pas avare en record puisqu'elle possède également le plus vieux bâtiment en bois du monde, le Horyu-ji datant du 8ème Siècle.

A l’entrée du temple se trouve une intrigante statue, le Binzuru sonja, il aurait la faculté de guérir celui qui le touche, à l'endroit identique où il souffre... et apparemment, ça marche! Parole de rebouteux Breton!!!

Nara, c'est aussi la "ville des daims", qui gambadent en pleine liberté partout dans la ville.

Cloche monumentale...à en faire pâlir feue Chantal Goya!

Prenons un peu de hauteur en grimpant au sommet du Kaisan-do, puis enfonçons-nous plus avant dans les collines boisées environnantes...


Ambiance empreinte de mystère et de sérénité où Nature et architecture semblent se fondre...



Retour en ville...au Japon , même les animaux sont disciplinés!

Gojuno-to, la pagode, symbole de Nara.

Bon millésime 2014 à tous les vineux parmi vous et bonne année à tous les autres.
Enregistrer un commentaire